Sunday, May 21, 2006

Cinq démos de l'Ems Synthi Aks

J'ai possédé l'Ems Synthi Aks durant près de 15 ans. J'ai aimé cette machine. Aujourd'hui, j'utilise son émulation virtuelle, l'EMS Avs, qui me permet de faire des choses intéressantes avec. Et quand on sait que la côte d'occasion d'un Ems Synthi Aks oscille entre 6000 à 8000 euros, le fait de pouvoir jouer virtuellement sur une série de cinq ou six me donne à penser que j'ai fait le bon choix, économiquement parlant.
Voici cinq vidéos ici de l'Ems Synthi Aks, le vrai, qui ont été postées par Cores303, un heureux possesseur de ce superbe synthétiseur. Il vient de réaliser des séquences très différentes, montrant les possibilités de cet instrument sonique. D'ailleurs, manifestement, son Ems Synthi Aks a été modifié. Ce synthé est l'instrument de prédilection d'un grand nombre de musiciens, comme Brian Eno, Klaus Schultz, Pink Floyd, et de compositeurs comme Pierre Henry ou Karlheinz Stockhausen.
La partie 1 :


La partie 2 :


La partie 3 :


La partie 4 :


La partie 5 :

3 comments:

Patrick W said...

En ce qui concerne Klaus Schulze, moi qui suis un fan de la première heure, je peux te dire que l'Ems n'est pas "l'instrument de prédilection de KS", c'est plutôt pour Klaus Schulze, LE MOOG. Il a en effet 2 Ems dans son studio (en 2005), il ne s'en sert que pour faire des bruitages, souvent au début du morceau pendant quelques minutes. Il ne fait pas autre chose avec... Le son Schulze c'est le son Moog...rien d'autre (oui un peu de Roland et de Mellotron, mais vous le savez tous non, et quelques VA ?)

Patrick W said...

Et pour Pierre Henry , c'est pas si facile. Il n'utilise pas de synthés, préférant travailler sur des bandes, suivant sa manière "concrète". Avec quelques exceptions. Je ne désespère pas d'aller un jour chez Pierre Henry et enfin voir si cet Ems dans le mur est fonctionnel ou pas. J'ai une bio à faire sur lui pour une publication importante et je vais lui demander un rendez-vous. Qui ne tente rien n'a rien...

deb7680 said...

Patrick, désolé, je n'avais pas vu ton message. Je confirme, l'EMS Synthi Aks enchassé dans le mur est bien fonctionnel. Il est relié à son pupitre de mixage. Je suppose que dans la mesure où l'EMS délivre avec ses oscillateurs un ambitus allant de 0.5 hz à 10000 hz, ce synthé doit lui permettre d'obtenir tout un jeu de fréquences. Et qui sait, peut-être lui rappeler les générateurs sonores du Corticalart...
Quand à Klaus Schulze, tout à fait d'accord avec toi, son instrument est le Moog. Avec un grand "M". Quand à l'Ems, à bien y regarder, il est généralement utilisé que pour des bruitages. Ce que je trouve très dommage. Mais c'est vrai que la stabilité des trois oscillateurs, la non sauvegarde des patchs - en dehors des prestopatchs - en font un instrument difficile à gérer en terme de création.
Et c'est une des raisons pour laquelle, quitte à perdre l'incroyable dynamique de la machine originale, je préfère travailler avec son émulation virtuelle. Je peux ainsi sauvegarder mes patchs, changer mes configurations instantanément, accorder les oscillateurs à la décimale, voire à deux chiffres après la virgule... Et, sans oublier tous les routings rendus possibles avec la matrice de modulation. Mais bon, je sais que tu ne partages pas ce point de vue.